• Addio Lugano

    "Pietro Gori écrivit le texte de ce célèbre chant libertaire sur l'air d'une ballade dont l'origine remonte à la tradition populaire toscane du 17ème siècle. Gori dut se réfugier en Suisse en juillet 1895 après l'homicide du président français Sadi Carnot tué par Sante Caserio.

    Accusé par la police italienne d'avoir inspiré ce délit, car il était l'ami et le défenseur de Caserio, Gori s'installa à LUGANO pour échapper aux rafles de la police du président de l'époque, Francesco Crisci. Sorti indemne en janvier 1895 d'un mystérieux attentat, Il fut expulsé de Suisse avec une douzaine d'autres anarchistes. En 1963, Giorgio Gaber propose à nouveau cette chanson, mais il censuré par la RAI qui justifia cette décision en déclarant que cela pouvait compromettre les rapports avec la confédération Helvétique !"

    Asso machiavelli

     



     

     

    Addio Lugano bella o dolce terra pia
    scacciati senza colpa gli anarchici van via
    e partono cantando con la speranza in cor.
    E partono cantando con la speranza in cor.

     

    Ed è per voi sfruttati per voi lavoratori
    che siamo ammanettati al par dei malfattori
    eppur la nostra idea è solo idea d'amor.
    Eppur la nostra idea è solo idea d'amor.

    Anonimi compagni amici che restate
    le verità sociali da forti propagate
    è questa la vendetta che noi vi domandiam.
    E questa la vendetta che noi vi domandiam.

    Ma tu che ci discacci con una vil menzogna
    repubblica borghese un dì ne avrai vergogna
    noi oggi t'accusiamo in faccia all'avvenir.
    Noi oggi t'accusiamo in faccia all'avvenir.

    Scacciati senza tregua andrem di terra in terra
    a predicar la pace ed a bandir la guerra
    la pace per gli oppressi la guerra agli oppressor.
    La pace per gli oppressi la guerra agli oppressor.

    Elvezia il tuo governo schiavo d'altrui si rende
    d'un popolo gagliardo le tradizioni offende
    e insulta la leggenda del tuo Guglielmo Tell.
    E insulta la leggenda del tuo Guglielmo Tell.

    Addio cari compagni amici luganesi
    addio bianche di neve montagne ticinesi
    i cavalieri erranti son trascinati al nord.
    i cavalieri erranti son trascinati al nord.


    Adieu belle Lugano, oh douce terre pieuse !
    Chassés sans raison, les anarchistes s’en vont.
    Ils partent en chantant avec espérance dans le coeur.

    Et c’est pour vous les exploités, pour vous les travailleurs
    Que nous sommes enchaînés par des malfaiteurs.
    Et pourtant nos idées ne sont qu’idées d’amour.

    Sans cesse chassés, nous irons de terre en terre
    Prédire la paix et annoncer la guerre ;
    La paix aux oppressés et la guerre aux oppresseurs.

    Tu nous bassines de vils mensonges,
    République bourgeoise, un jour tu en auras honte.
    Aujourd’hui nous t’accusons en face, malgré les représailles.

    Anonymes camarades, vous restez nos amis,
    Propagez des vérités sociales
    Par vengeance, nous vous le demandons.

    Adieu chers camarades, amis luganais.
    Adieu montagnes blanches de neige,
    Les cavaliers errants sont repoussés vers le nord.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter