• Agrocarburants industriels : pas de nourriture dans nos voitures

    Agrocarburants industriels : pas de nourriture dans nos voituresDans les jours qui viennent, vos députés européens peuvent limiter le soutien de l’Europe aux agrocarburants industriels, dont les impacts négatifs sur la faim dans le monde sont désormais connus.

    Cyberaction n°  550 : Écrivez dès aujourd’hui !  

    Les faits

    Présenté comme une réponse au changement climatique, le développement des agrocarburants industriels ne représente pas la solution espérée. A l’échelle mondiale, il a déjà eu des conséquences désastreuses sur la souveraineté alimentaire des populations les plus pauvres et contribue à l’accaparement de terres en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.

    Agrocarburants industriels : pas de nourriture dans nos voitures

    Impact social et environnemental

    En 10 ans, l’équivalent de 4 fois la taille de la France métropolitaine a été accaparé au détriment des populations des pays du Sud, dont environ 2/5ème pour la production d’agrocarburants privant des milliers de communautés de leurs terres.

    En détournant les cultures alimentaires de leur fonction première, les agrocarburants industriels contribuent à la hausse des prix et à la spéculation sur les matières agricoles avec des conséquences dramatiques pour les populations les plus pauvres du globe. En 2008, une grave crise alimentaire a ainsi suscité de nombreuses « émeutes de la faim » dans le monde.

    De plus, étant cultivés dans des zones de forêts tropicales et autres réservoirs de biodiversité, ou provoquant le déplacement d’autres activités, telles que l’élevage, vers ces zones (phénomène dit du « CASI », changement d’affectation des sols indirect), la plupart des agrocarburants provoquent en fait plus de gaz à effets de serre que les carburants fossiles.

    Enfin, ce sont également les contribuables européens qui payent le prix des politiques de soutien aux agrocarburants.

    Ce qui se passe dans les prochains jours

    La directive européenne sur les énergies renouvelables(1) considère les agrocarburants industriels comme une énergie renouvelable, ce qui légitime le soutien public (subventions, exonérations fiscales) à cette filière.

    Aujourd’hui, la balle est dans le camp du Parlement européen : les Commissions « Environnement, santé publique et sécurité alimentaire » et « Industrie, recherche et énergie » vont voter, les 20 juin et 10 juillet prochains, des propositions sur la question des énergies renouvelables. Ces propositions seront déterminantes pour définir le projet de texte qui doit être voté en session plénière à la rentrée.

    Votre député-e peut agir

    L’an dernier, vous avez été plus de 80.000 à signer la pétition que Peuples Solidaires et ActionAid ont adressé à la France et à l’Union européenne et les autorités ont publiquement reconnu l’impact négatif des agrocarburants industriels.

    Aujourd’hui, écrivez aux élu-e-s de votre circonscription pour les convaincre de prendre une position claire contre les politiques de soutien aux agrocarburants industriels.

    (1) Directive 2009/28/CE relative à « la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables » . Cette directive fixe notamment comme objectif d’atteindre 10 % d’énergie renouvelable dans les transports à l’horizon 2020.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter