• Chansons de lutte, chansons d'amour

    Vendredi 20 juin 2014

      Café repaire 

     à partir de 20H30

    Chansons de lutte, chansons d'amour

     

    Chansons de lutte, chansons d'amour

    Chansons de lutte, chansons d'amour

     En juin, préparons la rentrée ! Chauffons nos voix pour septembre ! Chantons à l'unisson pour nous faire entendre !

    A vos carnets de chansons, vos dictionnaires de rimes, vos accordéons, votre guitare, votre trompette, votre cornet à pistons, vos percussions, votre harpe et votre guimbarde... Apportez vos cuillères, vos maracas ou votre balafon : ce vendredi, révisons nos chansons. Nos défaites comme nos victoires portent en elles des airs bien connus qui traversent l'histoire comme les générations. La mémoire des luttes existe aussi par les chansons. C'est le temps des cerises, le temps d'une révolution, celui des coups de fusils, par centaines et par milliers. Dans les rues, les enfants reprennent les mots de leurs parents : c'est la faute à Voltaire, c'est la faute à ...  Les amies tombent, le mois de mai est violent, l'espoir en berne dans nos chansons, c'est la semaine sanglante.  Sur la barricade naissent aussi des amours perdues, et aussi celles qui ne nous attendaient plus. "Il n'aurait fallu qu'un moment de plus pour que la mort vienne...".

    C'est un chaland qui passe. La nuit s'est faite, la berge s'estompe et s'endort..

    "Parlami d'amore Mariù
    Tutta la mia vita sei tu"...

    Allons dans la chanson fleur bleue comme dans l'amour vache... piquons-nous à l'eau de javel, pour oublier ceux ou celles qu'on aime.  Ils peuvent nous parler d'Amérique, au bistrot du coin, il y a de la galette à foison, de l'amour et de la révolte dans nos chansons. Ce vendredi, frappons aux vitres de l'estaminet, allons chanter au trocson !

     

  • Françoiz Breut, connue également un temps sous le nom de Françoiz Brrr, est une chanteuse et illustratrice française née le 10 décembre 1969 à Cherbourg dans la Manche.
    Si tu disais est le deuxième titre de l'album "Vingt à Trente Mille Jours" paru en 2000.

    Si tu disais on y va
    si tu disais j'en ai tellement
    marre d'être ici
    je t'écouterais crois moi
    je n'hésiterais pas
    et que ce soit pour une ville
    ou pour un bled, un bout de terre
    paumé, crois moi
    ça n'me défriserait pas
    je serais prête comme si j'attendais

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • HK et Les Saltimbanks est un groupe français de musique populaire originaire de la métropole lilloise.

    Le groupe s'est formé en 2006 sous l'impulsion de Kaddour Hadadi dit HK, l'un des deux chanteurs du Ministère des Affaires Populaires. Le style musical d'HK et les Saltimbanks, plutôt porté sur le blues, le chaâbi ou encore le reggae, diffère de celui du MAP, plus hip-hop festif.

    Le groupe écrit des textes engagés qui décrivent les dérives d'une partie de la société ; ainsi, on y retrouve des thèmes récurrents tels que l'exclusion sociale, les inégalités, la surconsommation. HK, fils d'immigré et roubaisien, a développé des idées d'utopies nomades et conté les histoires de SDF, touaregs, révolutionnaires dans le premier album intitulé Citoyen du Monde, sorti le 31 janvier 2011 après plus de trois années de tournée, en particulier dans les festivals français. Cet album porte bien son nom : il raconte la vie des personnes sans patrie, sans attachement, avec des sons venus de tous ces lieux. Le groupe se considère alors comme « le petit frère de Zebda », avec lequel il a partagé la scène lors du festival Origines contrôlées en 2010.

    La chanson "on lâche rien" fait partie du répertoire incontournable des manifestations des années 2010... Prêt-e-s pour la rentrée ?!

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Marv eo ma mestrez (« Morte est ma bien-aimée ») est une "gwerz" (chanson traditionnelle bretonne), parfois interprétée en gavotte (Dañs a-dro Poullaouen). Marv se prononce parfois "maro" (Bretagne Nord notamment). La complainte figurait au répertoire des sœurs Goadec. En 1973,  elle apparait dans l'album d'Alan Stivell "Chemins de Terre". En 1993, Erik Marchand l'interprète lui aussi dans l'album "Sag an tan ell" avec le Taraf de Caransebes, Grand Prix de l’Académie Charles-Cros 1995.

     

     

    Me am eus ur feunteun e-barzh kornig ma jardin
    Eno ma ven kavet diouzh an noz hag ar mintin
    Eno ma ven kavet atristet gant ar glac'har
    'Soñjal 'barzh ma mestrez a zo aet d'an douar

    Marv eo ma mestrez, marv eo ma holl fiziañs
    Marv ma flijadur ha toud ma holl esperañs
    Biken 'm bije soñjet hag ar marv a deuje
    Da lemel diganin ma dous, ma c'harantez

    Deus poanioù ar bed-mañ, fuzulhioù ha sabrennoù
    Hastit, mar plij ganeoc'h finisañ din ma deizioù
    Hastit, mar plij ganeoc'h finisañ din ma buhez
    'vit ma'c'h in d'ar bed all war-lerc'h ma c'harantez

    C'hoarvez a ra ganin evel gant ur marc'hadour
    En deus ur vatimant da navigiñ war ar mor
    Graet ganti he beaj, erruet eo poz ar joa
    Ma doucho da Gernev ma ranko perisañ

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • MAP (ministère des affaires populaires !)

    Le Ministère des affaires populaires (ou MAP, de son sigle) est un groupe de rap de la métropole Lilloise, composé d'un DJ (Stanko Fat), de deux rappeurs (Dias, HK), d'un violoniste (Monsieur Hacène) et d'un accordéoniste (Jeoffrey Arnone).

    Le groupe professe un rap éclectique, véritable reflet des musiques du Nord (accordéon, rap ouvrier, influence du raï, usage du Ch'ti). Le groupe, qui a sorti l'album Debout là d'dans en 2006, se veut représentant d'un rap-musette. En alliant ainsi rap et accordéon, MAP est parfois1 comparé à Java, comparaison accrue suite à leurs concerts en commun ainsi qu'au groupe Zebda.

     

    (X2)
    hey debout, debout là d'dans, motive tes troupes, ta clique on lève le camp dis-leur!
    qu'on veux pas d'commentaires, que des combattants dis-leur!
    qu'on veux pas d'militaires, que des militants!

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Piensa miAuteur : Agustín Lara, de son vrai nom Ángel Agustín María Carlos Fausto Mariano Alfonso Rojas Canela del Sagrado Corazón de Jesús Lara y Aguirre del Pino est un compositeur et chanteur mexicain né à Tlacotalpan, dans l'État de Veracruz le 30 octobre 1897 et mort à Mexico le 6 novembre 1970. Sa chanson Piensa en mí (1937) a connu un nouveau succès en 1991 grâce au film Talons aiguilles du réalisateur espagnol Pedro Almodóvar.

    Interprète : Chavela Vargas. La « Dame au poncho rouge » avait connu son heure de gloire dans les années 60 et 70, avant de sombrer dans l'alcool. Homosexuelle assumée, elle était une des rares représentantes féminines de la ranchera, genre musical principalement pratiqué par les hommes dans l'ouest du Mexique.

    Au début des années 90, après avoir arrêté de boire, elle était remontée sur scène pour une tournée mondiale, avec un passage à l'Olympia. La chanteuse, née en 1919 au Costa Rica, naturalisée mexicaine, a commencé à chanter dans les rues, avant d'entamer une carrière au cours de laquelle elle enregistrera plus de 80 disques. C'est notamment grâce à son interprétation de la chanson Piensa en mi, qui sert de bande originale au film Talons aiguilles (chantée par Luz Casal), que Chavela Vargas s'était fait connaître du grand public en Europe. Source : Télérama

     

    Si tienes un hondo penar
    piensa en mi
    si tienes ganas de llorar
    piensa en mi

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique