• DES ÎLES DE DÉCHETS ?

    DES ÎLES DE DÉCHETS ?

     

     Vidéo (11min) : http://nemesistv.info/video/174OHU3A3SAD/dessous-des-cartes-des-iles-de-dechets

    DES ÎLES DE DÉCHETS ?

     Les courants océaniques subtropicaux portent des déchets qui viennent former une concentration d’amas de plastiques dans le Pacifique Nord. Appelés îles des déchets ou septième continent, ils ne constituent pas une masse solide mais une zone où la mer est saturée par les débris plastiques. Le Dessous des Cartes explore ce symbole du dérèglement de notre monde.

    DES ÎLES DE DÉCHETS ?

    DES ÎLES DE DÉCHETS ?

    L'empreinte plastique

    www.algalita.org/index.php
    Charles Moore a fondé l'"Algalita Marine Research Foundation" (AMRF) en 1994 pour l'étude et la préservation des "eaux côtières", en particulier sur le rétablissement de la disparition des forêts de varech géant et l'amélioration de la qualité de l'eau à travers la préservation et la re-construction de milieux humides le long de la côte californienne.
    C'est en 1997, alors qu'il traversait la gyre subtropical du Pacifique Nord (plutôt évitée par les marins à cause de la pauvreté de vents) à bord de son catamaran, l' Alguita, que son attention s'est radicalement concentrée sur les dégâts causés par la soupe plastique accumulée au coeur des vortex océaniques. Depuis, le capitaine Moore a effectué de nombreux voyages de recherches sur la pollution marine due à ces débris plastiques et en 2011, l'Algalita sera en mission dans le Pacifique sud, dans la cinquième et dernière gyre majeure. Une partie de la recherche actuelle est axée sur une meilleure compréhension de l'ampleur de l'"empreinte" plastique, y compris les effets de l'ingestion de plastique par les poissons sur la santé humaine. Le site propose un corpus de publications de recherche et données qui font autorité et des programmes éducatifs. Études et documents sont téléchargeables.

    Tara

    www.taramarineexpeditions.org/
    "Tara Oceans", de la "TARA Foundation for Marine Research" est une expédition de 3 années de recherche marine d'une goélette de 36 mètres, partie des côtes françaises en septembre 2009.
    Elle est parrainée par le Centre Français de Recherche Scientifique (CNRS), l'European Molecular Biology Laboratory (EMBL), et inclut la participation de nombreux programmes de l'Université américaine de recherche marine, de la "National Science Foundation", et du "National Institutes of Health".
    Récemment, la Fondation pour la recherche marine TARA et Algalita ont fait un voyage commun de découverte et d'études dans océan Antarctique.
    Au cours de cette expédition sont recueillis des échantillons de matière filtrée provenant de l'océan Antarctique qui seront ensuite analysés par la Fondation Algalita, dont les mesures seront ajoutées à la base de données mondiales de la pollution en plastique dans l'océan de la fondation Tara.
    La carte interactive du site prévoit la fin de l'expédition en septembre 2012.

    l'ïle artificielle

    www.recycledisland.com/
    Recycled island est un projet de recherche, proposé par le cabinet hollandais WHIM architecture ( www.whim.nl/) sur la réalisation potentielle d'une île flottante habitable dans l'océan Pacifique à partir de tous les déchets plastiques qui flottent actuellement dans l'océan. Le cabinet Eilander Architects (www.eilander.nu/) s'est aussi penché sur le sujet et propose une autre approche dans un site dédié : www.plasticisland.org/

    Project Kaisei

    www.projectkaisei.org/
    Le "Project Kaisei" est une expédition qui se compose de deux navires Belle appelés : Kaisei et le New Horizon. Une équipe d'innovateurs, de chercheurs, d'environnementalistes, d'amoureux de l'océan, de marins et d'amateurs de sports se sont réunis avec un objectif commun : étudier la gyre du Pacifique Nord et les débris marins qui se sont accumulés dans cette région océanique, afin de déterminer la façon de capturer les débris, d'étudier la possibilité de leur récupération, les techniques de transformation qui pourraient être employées pour désintoxiquer et recycler ces matériaux.

    Annales des méfaits en cours

    www.cop10.org/galleries/harmsway/62-chrisjordan
    Les photographies de Chris Jordan (chrisjordan.com) ont fait l'objet d'une exposition sur le site de la Conférence of Parties (COP10) des Nations unies qui s'est tenue à Nagoya en octobre 2010. Ces photographies de poussins d'albatros ont été réalisées en septembre 2009, sur l'atoll de Midway, une mince bande de sable et de corail au milieu du Pacifique Nord. Les bébés sont nourris de résidus plastiques par leurs parents qui planent sur le vaste océan pollué et collectent ce qui ressemble pour eux à de la nourriture. À cause de ce régime de déchets humains, chaque année des dizaines de milliers de poussins d'albatros meurent de faim, de toxicité et d'étouffement sur Midway.

    Les plongeurs

    www.longitude181.com
    C'est dès 2002, que la Fédération Française des Etudes et Sports Sous-marin (www.ffessm.fr) s'était engagée pour une plongée responsable en signant "la charte du plongeur responsable", élaborée la même année par l'association Longitude 181. Elle donne des repères pour que tous les plongeurs respectent le milieu, pousse chacun à s'interroger sur l'incidence de son activité, et propose d'adapter ou de faire évoluer certains comportements.
    Cette charte n'a rien perdu de son actualité tant la pression touristique s'est accentuée depuis.
    A l'occasion du dixième anniversaire de la Charte Internationale du Plongeur Responsable, lancée en 2002 et aujourd'hui diffusée en 19 langues, et s'appuyant sur l'expérience du réseau des Centres de Plongée Ambassadeurs, Longitude181 publiera, en 2012, le Guide International des Centres de Plongée Eco-responsables.

    Scan littoral

    www.ign.fr/institut/documentArticle.do?indexRoot=4&indexChildSearch=&indexChild=1&idDoc=6010066&currentRootSearch=
    Le SCAN Littoral® est un projet commun à l’IGN et au SHOM. Il consiste en l’assemblage des cartes marines du SHOM et des cartes terrestres de l’IGN. Un trait de côte officiel est utilisé comme ligne de frontière entre les données marines et terrestres.
    Visible sur le Géoportail pour les façades de l'Atlantique et de la Manche et tout prochainement pour la Méditerranée, le SCAN Littoral® n'est pas destiné à la navigation mais est utile pour la pratique des activités de loisir (kayak,...) et pour la sécurité civile (pompiers,...).
    Parmi une exposition de 450 cartes du monde entier, la carte de randonnée 4901 Wallis et Futuna (IGN) et l'extrait du produit SCAN Littoral® des côtes de France (coédition IGN et SHOM) ont chacun été classés en 2e position dans leur catégorie respective par le jury de l’Association cartographique internationale et du comité local d’organisation de la Conférence de l’ICC 2009 (International Cartographic Conference).

     

    Edité le : 09-02-11
    Dernière mise à jour le : 09-02-11


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter