• La face cachée d'Hiroshima

    Independent who / Pour l'indépendance de l'OMS

     Le 12 octobre 2011, France 3 a diffusé un film réalisé par Kenichi Watanabe, intitulé «La Face cachée de Hiroshima». Ce documentaire revient, avec des images d'archives et des témoignages, sur les faits qui ont entouré les explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki en août 1945. Dans cet extrait vidéo (pour le film complet voir ici), c'est la partie médicale que "independentwho" a sélectionné, notamment ces recherches secrètes qui ont été menées au Japon, pendant plusieurs décennies,  sur les effets de l'irradiation.

    Depuis les coulisses du Projet Manhattan jusqu'aux recherches secrètes menées au Japon, le film dévoile l'histoire des scientifiques qui ont conçu et expérimenté la bombe nucléaire.
    Et, surtout, il montre tous les intérêts politiques, industriels, militaires et médicaux qui étaient en jeu.

    Dans un numéro remarquable de la revue AUTREMENT : « HIROSHIMA, 50 ans » (1995), on trouve les chiffres suivants: Á Hiroshima, sur 350 000 habitants, il y a eu 150 000 morts sur le coup et dans les 2 semaines qui ont suivi + 80 000 blessés. Á Nagasaki, sur 250 000 habitants, il y a eu 70 000 morts + 74 000 blessés. Auxquels il faut ajouter le nombre de morts estimés, dus aux deux bombes, survenus entre 1945 et 1995 : entre 300 000 et 420 000 environ (la variation reflète l'incertitude qui persiste quand aux effets de la radiation).
    Au bilan des morts de ces 2 bombes, il faut ajouter le nombre de décès survenus ensuite entre 1945 et 1995. Les estimations donnent une fourchette de 300 000 à environ 420 000 (la variation reflète l'incertitude qui persiste quand aux effets de la radiation).
    Le terme d' « hibakushas » comprend officiellement : les survivants directs qui étaient dans l'un ou l'autre lieu au moment de l'explosion, les personnes qui sont arrivées sur les lieux dans les deux semaines suivant l'explosion : familles, personnel sanitaires, militaires, les personnes irradiées in utero, les enfants des survivants irradiés, la deuxième génération d'hibakushas, les personnes irradiées décédées.
    Ces victimes ont droit à des allocations diverses selon les catégories.

    Cette vidéo est mise en ligne sur la chaîne d'IndependentWHO, un collectif créé en 2007 et qui lutte pour que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) remplisse sa mission de protection des populations touchées par la contamination radioactive

    Pour plus d'informations :

    http://www.independentwho.org

    Sur Youtube : http://www.youtube.com/user/Independentwho?feature=watch


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter