• Les millions pour DOUX

    Dimanche 01 juillet 2012

    Doux est en redressement judiciaire après avoir englouti un milliard de subventions publiques depuis la création de la PAC.

     C'est un tremblement de terre pour les gueux qui pensaient que les patrons de l'industrie agro-alimentaire étaient comme les berniques accrochés à leur rocher sur la côte : inamovibles. Ils n'ont pas tout à fait tort. Rien ne change. Les pauvres doivent rester misérables. La subvention de quatre millions d'euros pour l'entreprise de la part de la région (c'est à dire nous !) sent bon l'enfumage . Gilles Servat chantait déjà l'absurdité d'un système économique qui génère autant de gaspillage que de misère sociale. Les pauvres gens dont parlait Hugo dans son célèbre poème supplient leur patron de bien vouloir les laisser espérer un avenir certes médiocre, mais un avenir quand même. Ce patron dont la fortune s'élève à plusieurs centaines de millions d'euros nous laisse des millions de volailles sur notre dos. Bien sûr, tout cela pour "nourrir la planète" ! Cela valait bien une chanson. Encore une autre.  Tout doux ? Lire article sur le blog des anars du morbihan.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter