• "Lettre au professeur Gueguen", Vannes féministe.


    Mardi 6 janvier 2015
    Lettre ouverte au professeur Guéguen

    Nous reproduisons volontiers le communiqué du collectif Vannes féministe en réponse à Nicolas Guéguen, professeur en sciences du comportement à l'Université de Bretagne Sud, qui a, dans une "étude" menée à Vannes, voulu montrer le "pouvoir de séduction des femmes selon la hauteur de leurs talons" (!)... et dont la presse (Ouest-France et Libération en tête) s'était lamentablement faite le relais, espérant probablement faire un buzz (lucratif)...

    Lettre ouverte au Professeur Guéguen

    "Monsieur le Professeur Guéguen,

    Vous venez de publier une étude sur le pouvoir des talons hauts, lorsqu’ils sont portés par les femmes. Pour être prises au sérieux par des hommes, qui accepteront alors de répondre à leur questionnaire, celles-ci doivent augmenter leur potentiel séduction grâce aux quelques centimètres accordés par le fameux talon.

    Deux choses Monsieur Guéguen. D’une part, à l’heure où l’on célèbre les 40 ans de la loi Veil consacrant une avancée pour les femmes dans leur droit à disposer librement de leur corps, il est fort regrettable de devoir lire des travaux de recherche, menés par un universitaire vannetais, focalisés sur l’asservissement de la femme à son corps.


    Ne pensez-vous pas qu’il serait plus intéressant pour un chercheur d’offrir sa sagesse à une question plus historique, et peut-être moins légère que celle du port de talons ? Comme le fait d’œuvrer à ouvrir le débat sur les stéréotypes de genre et à faire adopter des lois comme la loi Veil, qui restent des pans historiques majeurs de l’avancée des droits de la Femme ?

    Au contraire, en vous focalisant sur la façon dont les femmes doivent jouer de leur physique pour inciter les hommes à répondre à un questionnaire, ne craignez-vous pas que votre étude alimente l’argumentaire de ceux qui souhaiteraient reléguer la femme à un physique, une apparence, un désir ? A moins que vous ne pensiez que la femme doive se cantonner à une hauteur de talons, un tour de poitrine ou de hanches, une couleur de cheveux ?

    D’autre part, votre étude donne une image fort peu agréable de l’homme présenté comme un assoiffé de chair féminine, un vulgaire jouet dominé par ses fantasmes et incapable de raison, ce qui est assez regrettable, n’est-ce pas ? Quelle image de l’homme du 21ème siècle renvoyez-vous! Nous vous serions reconnaissantes de ne plus nous mettre dans la position du ver au bout de l’hameçon. Position que nous qualifierions d’inconfortable, vous en convenez.

    Par ailleurs, nous serons ravies lorsque nous lirons votre étude sur l’apparence physique des hommes et le comportement des femmes, qui sera, sans nul doute lourde d’enseignements… Nous l’attendons avec impatience !

    Le pied vous passionne, nous aussi nous aspirons à être traitées sur un pied d’égalité, et ne pensez pas que nous prenons notre pied à mettre les pieds dans le plat.

    Vannes féministe vous salue bien."


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter