• Lettre du collectif "La Pointe" (Port-Louis)

    Pour le prochain repaire du jeudi 18 octobre 2012, dont le thème s'intitule "Démocratie locale", un représentant du collectif "La Pointe" viendra nous parler des différents projets des élus de Port-Louis (56). Nous publions ici la lettre du collectif (Téléchargement du PDF49ko).


    Pan sur le bec ! 

    Rectificatif :  le collectif "la pointe" est en train de se constituer. Il n'a pas encore d'existence réelle. Nous l'avons appris hier soir (10/10/2012) avec surprise.. En outre, le collectif change de nom pour devenir "le collectif des trois rives " (pour rappeler les trois communes limitrophes concernées : Port-Louis, Riantec, Locmiquélic). Nouvelle adresse mail : collectif.lestroisrives@yahoo.fr


    Demain, être comme l'âne et s'taire ?

    Port-Louis, Locmiquélic et Riantec ont une histoire commune, ainsi qu'un patrimoine historique, architectural, maritime et littoral exceptionnels. Citadelle, remparts, petite mer, ports de plaisance et de petite pêche, plages, zone ornithologique, vue imprenable sur l'île de Groix et la rade de Lorient...

    Si nos trois communes décidaient conjointement de valoriser ce patrimoine commun, elles pourraient aisément obtenir le statut envié de « petites cités de caractère », atout certain pour le tourisme et la qualité de vie de ses habitants.

     Au lieu de cela, que voyons-nous se profiler ?


    •  La disparition du musée de la Compagnie des Indes, jusque-là hébergé dans le magnifique écrin de la citadelle de Port-Louis, au profit de Lorient et de Paris, qui veulent en récupérer les œuvres importantes.
    • La création de logements sociaux surdensifiés, sans espace de vie, de culture ni commerce de proximité.

    • La prolifération de succursales bancaires robotisées.
    • Le projet d'une immense zone artisanale et commerciale à l'orée des trois communes.

     

    Le centre Leclerc, vendant actuellement à prix coûtant des produits d'appel pour attirer le chaland et accélérer la disparition des petits alentours, ne constitue que l'avant-poste de ce projet articulé avec les deux précédents.

    Est-ce là toute notre ambition et celle de édiles ? Ressembler à la sortie de Lanester ? Avoir aujourd'hui « notre » Leclerc, demain « notre » Décathlon ? Laisser Cap Lorient phagocyter tout ce qui fait la vie touristique, marine, commerciale et culturelle de cette magnifique région, et transformer nos trois communes en zone périurbaine faite de cabanes à lapins, de guichets automatiques et de grandes surfaces ? Quelle perspective ! Quelle tristesse...

    Si vous êtes habitant de Port-Louis, Riantec ou Locmiquélic,

    Si vous n'acceptez pas de voir notre citadelle se vider de sa substance , les touristes déserter notre pointe, nos petits magasins fermer les uns après les autres, notre cadre de vie se déshumaniser, le tout au profit d'une politique de communauté de communes exclusivement menée au bénéfice de la ville de Lorient,

    Nous vous proposons de nous regrouper dans un mouvement collectif citoyen intercommunal et apolitique, baptisé "les trois rives", visant à peser sur les décisions futures afin que nos trois communes puissent préserver tout ce qui fait leur richesse et leur charme. Il ne tient qu'à nous d'utiliser les pouvoirs que la démocratie nous offre pour décider ensemble du futur visage de notre canton !

     

    Si vous souhaitez participer à nos futures réunions de réflexion ou d'action, nous vous invitons à nous envoyer (ou faire envoyer par de vos proches disposant d'internet) vos coordonnées complètes et remarques éventuelles à l'adresse suivante :

     collectif.lestroisrives@yahoo.fr

    Première réunion : décembre 2012.


    Merci de nous aider en participant à la diffusion de cette lettre !


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter