• Crise de la dette : La troïka au bord de l’implosion

     16 octobre 2013 Mediapart Paris

    Vangelis Papavassiliou

    Les désaccords entre la Commission européenne et le FMI sur la manière d’en finir avec la crise de la dette en Europe ne cessent de s’amplifier. Au point qu’à Bruxelles, on commence à envisager doucement son démantèlement.

    Les “hommes en noir” de la Troïka sont en instance de divorce. Trois ans après sa création, hors de tout cadre juridique prévu par les traités européens, cet organe à trois têtes, censé piloter les programmes de réforme des pays menacés de faillite au sein de la zone euro, est parcouru de vives tensions. A tel point qu'à Bruxelles, le débat sur l'après-Troïka est lancé.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Grèce : la troïka transforme la récession en dépression.

     8 août 2013 par Jérome DuvaL

    Six ans de récession, une chute impressionnante du PIB de 231 milliards en 2009 à 193 milliards d’euros en 2012, un taux de chômage de 27 % (il passe de 7,5% à 26,9% entre le 2ème trimestre 2008 et avril 2013), de 57 % pour les moins de 25 ans et une explosion des cas de suicides… Le panorama de la Grèce est catastrophique et alarmant pour le reste de l’Europe. Comme en Argentine en 2001, des enfants s’évanouissent sur les bancs d’école faute de nourriture. On constate une recrudescence des cas de séropositivité alors que les dépenses de santé ont chuté de plus de 20% en 2 ans (elles sont passées de 7,1% du PIB en 2010 à 5,8% en 2012). Pendant ce temps, le parti nazi Aube Dorée, qui siège au Parlement, profite du délabrement social pour répandre sa haine. Les créanciers ont transformé la récession en dépression et la troïka (UE – FMI - BCE) ne fait qu’assombrir chaque fois plus le tableau.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • «La Grèce a servi de cobaye» en Europe

     

    Publié le  15.02.2014

    Le Grec Alexis Tsipras, candidat de la gauche à la présidence de la Commission européenne, accuse les dirigeants européens d'avoir étranglé le pays en imposant des économies drastiques.

    Alexis Tsipras, chef du principal parti d'opposition grec Syriza (gauche radicale).

    Alexis Tsipras, chef du principal parti d'opposition grec Syriza (gauche radicale).
    Image: AFP

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Grèce : "crise humanitaire et sanitaire"

    Grèce : "crise humanitaire et sanitaire"

     

    Grèce : l'eurodéputée EELV Michèle Rivasi dénonce la "crise humanitaire et sanitaire" que traverse le pays

    Par Bernard Weyl | Publié le 28/02/2014

    Michè Rivasi à Athènes Grèce
    L'eurodéputée Michèle Rivasi à Athènes, en février © parlement européen

    5 ans de crise, de coupes budgétaires et d'appauvrissement de la population ont eu des conséquences terribles sur le système de santé grec. Michèle Rivasi, eurodéputée française (EELV) a voulu se rendre compte sur place et a passé trois jours à Athènes. Pour cette spécialiste des pays africains, ce qu’elle a vu « donne l’impression d’être dans un pays en voie de développement «.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique