• On lâche rien

    HK et Les Saltimbanks est un groupe français de musique populaire originaire de la métropole lilloise.

    Le groupe s'est formé en 2006 sous l'impulsion de Kaddour Hadadi dit HK, l'un des deux chanteurs du Ministère des Affaires Populaires. Le style musical d'HK et les Saltimbanks, plutôt porté sur le blues, le chaâbi ou encore le reggae, diffère de celui du MAP, plus hip-hop festif.

    Le groupe écrit des textes engagés qui décrivent les dérives d'une partie de la société ; ainsi, on y retrouve des thèmes récurrents tels que l'exclusion sociale, les inégalités, la surconsommation. HK, fils d'immigré et roubaisien, a développé des idées d'utopies nomades et conté les histoires de SDF, touaregs, révolutionnaires dans le premier album intitulé Citoyen du Monde, sorti le 31 janvier 2011 après plus de trois années de tournée, en particulier dans les festivals français. Cet album porte bien son nom : il raconte la vie des personnes sans patrie, sans attachement, avec des sons venus de tous ces lieux. Le groupe se considère alors comme « le petit frère de Zebda », avec lequel il a partagé la scène lors du festival Origines contrôlées en 2010.

    La chanson "on lâche rien" fait partie du répertoire incontournable des manifestations des années 2010... Prêt-e-s pour la rentrée ?!

     

    Du fond de ma cité HLM
    Jusque dans ta campagne profonde
    Notre réalité est la même
    et partout la révolte gronde
    Dans ce monde on avait pas notre place
    On avait pas la gueule de l'emploi
    On est pas nés dans un palace
    On avait pas la CB à papa

    SDF, chômeur, ouvriers
    Paysans, immigré, sans papiers
    Ils ont voulu nous diviser
    Faut dire qu'ils y sont arrivés
    Tant que c'était chacun pour sa gueule
    leur système pouvait prospérer
    Mais fallait bien qu'un jour on se réveil
    et qu'les têtes s'remettent à tomber

    Refrain :
    On lâche rien, on lache rien
    on lâche rien, ON lache rien
    On lâche rien, "wallou"
    On lâche rien, "wallou"
    On lâche rien, on lâche rien

    Ils nous parlaient d'égalité
    et comme des cons on les a crus
    Démocratie fait moi marrer
    Si c'était le cas on l'aurait su
    Que pèse notre bulletin de vote
    face à la loi du marché,
    C'est con mes chers compatriotes mais on s'est bien fait baiser
    Que pèse les droits de l'homme face à la vente d'un airbus
    Au fond 'y a qu'une règle en somme
    se vendre plus pour vendre plus
    La république se prostitue sur le trottoir des dictateurs
    Leurs belles paroles, on y croit plus,
    Nos dirigeants sont des menteurs

    REFRAIN

    C'est tellement con, tellement banal
    de parler d'paix, d'fraternité
    quand des SDF crèvent sur la dalle
    et qu'on mène la chasse aux sans papiers
    Qu'on jette des miettes aux prolétaires
    Juste histoire de les calmer,
    qu'ils s'en prennent pas aux patrons millionnaires
    trop précieux pour notre société
    C'est fou comme ils sont protégés tous nos riches et nos puissants
    Y a pas à dire ça peut aider
    d'être l'ami du Président,
    Chers camarades, chers électeurs,
    chers citoyens consommateurs
    le réveil à sonné il est l'heure,
    D'remettre à zéro les compteurs

    Tant qu'y a d'la lutte, Y a d' l'espoir
    Tant qu'y a dl'a vie, Y a du combat
    Tant qu'on se bat c'est qu'on est debout
    Tant qu'on est debout on lâchera pas
    La rage de vaincre coule dans nos veines
    maintenant tu sais pourquoi on s'bat
    notre idéal bien plus qu'un rêve
    Un autre monde , on a pas l'choix

    REFRAIN


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter