• L'Hexagone est une chanson de Renaud, parue en 1975 dans l'album Amoureux de Paname. Une première version live figure dans la compilation double album Printemps de Bourges 1978. Elle fut ressortie en single live à l'occasion de la sortie de l'album Tournée Rouge Sang.

    La chanson raconte une année dans la vie des Français. Elle se compose de quatre couplets, chaque couplet étant consacré à un trimestre dans la vie des Français (le premier couplet évoque les mois de janvier, février et mars, le deuxième couplet évoque les mois d'avril, mai et juin, etc.). Renaud passe en revue, mois après mois, les tares qu'il attribue au peuple français, sur un ton sarcastique, mais néanmoins très dur («Être né sous le signe de l'Hexagone / C'est vraiment pas une sinécure / Et le roi des cons sur son trône / Il est français, ça j'en suis sûr»). La chanson fut d'ailleurs interdite d'antenne sur France Inter.
    Lire la page Wikipedia.

     Ils s'embrassent au mois de Janvier,
    car une nouvelle année commence,
    mais depuis des éternités
    l'a pas tell'ment changé la France.
    Passent les jours et les semaines,
    y a qu'le décor qui évolue,
    la mentalité est la même :
    tous des tocards, tous des faux culs.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  Guy Marchand, né Guy Émile Marchand le 22 mai 1937 dans le 19e arrondissement de Paris, est un acteur, chanteur et musicien français. À la fois pianiste, saxophoniste et clarinettiste, il joue du jazz, du blues et du tango.

    Doté d'une voix de crooner, il connaît un premier succès dans le domaine de la chanson avec La Passionata, tube de l'été 1965.

    Avec toi il faudrait toujours vivre
    La passionnata, la passionnata, la passionnata
    Avec toi il faudrait toujours jouer
    La co-co-mé, la comé, comé, comédia

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Chant de lutte et chant d'amour !

    Chant d'amour :

    Le Lundi au soleil est une chanson chantée par Claude François en 1972. Elle ouvre l’album du même nom. Le Lundi au soleil sera un immense succès et le 45 tours se vendra à 500 000 exemplaires. La musique a été composée par Patrick Juvet et les paroles coécrites par Frank Thomas et Jean-Michel Rivat. La direction d'orchestre et les arrangements sont de Jean-Claude Petit. Le Lundi au soleil est aussi adapté en espagnol sous le titre Es el amor de verdad. Alors qu'il se trouve au premier étage des bureaux de Flèche, boulevard Exelmans à Paris, Claude François entend le début d'une chanson jouée au piano par Patrick Juvet venu proposer son œuvre. Immédiatement, il sent que celle-ci a le potentiel pour en faire un succès et descend rapidement rencontrer le jeune homme.

    Cette chanson figure dans la liste des cinq chansons de Claude François préférées des Français.

    Chant de lutte :

    Le titre de la chanson " Le lundi au soleil " est aussi le titre d'un recueil de textes  et de récits du « mouvement des chômeurs ». Novembre 1997 - Avril 1998 », La Bande à 35 heures par jour, L’INSOMNIAQUE 1998.

     

    Regarde ta montre
    Il est déjà huit heures
    Embrassons-nous tendrement
    Un taxi t'emporte
    Tu t'en vas, mon cœur
    Parmi ces milliers de gens
    C'est une journée idéale
    Pour marcher dans la forêt
    On trouverait plus normal
    D'aller se coucher
    Seuls dans les genêts

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La chanson apparait sur le disque "Pour en finir avec le travail" (1974). Elle est écrite par une grande figure du situationnisme, Raoul Vaneigem, en 1961.

    Musique : Francis Lemonnier

    Raoul Vaneigem, né à Lessines (Hainaut, Belgique) le 21 mars 1934, est un écrivain, philosophe, révolutionnaire et médiéviste belge.

    Il suit des études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles de 1952 à 1956. Il écrit, à 22 ans, son mémoire de licence sur Isidore Ducasse, comte de Lautréamont. Il suit en 1957 et 1958 à Nanterre l'enseignement sociologique d'Henri Lefebvre qui est exclu du PCF. Agrégé de lettres, il enseigne à l’École normale de Nivelles dans le Brabant.

    En 1961, il fut également l'auteur de la chanson, La vie s'écoule, la vie s'enfuit, dont la musique fut composée par Francis Lemonnier et la version la plus connue interprétée par Jacques Marchais.

    Par l'intermédiaire d'Henri Lefebvre, il est mis en contact avec Guy Debord, et participe activement à l'Internationale situationniste de 1961 à sa démission en 1970, invitant la jeunesse de l'époque à « abandonner toutes les valeurs héroïques pour adopter un hédonisme radical résumé dans le mot d'ordre : « jouir sans entrave » ». Il contribue de façon importante à la revue que ce groupe a publiée.

    L'une de ses œuvres les plus célèbres est son Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, paru en 1967.

    Source : wikipedia

     

    La vie s'écoule, la vie s'enfuit
    Les jours défilent au pas de l'ennui
    Parti des rouges, parti des gris
    Nos révolutions sont trahies

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Et si tu n'existais pas est une chanson interprétée par Joe Dassin en 1975.

    Joe Dassin la chante lors de la Première émission en couleur de TF1, le 20 décembre 1975, pour l'émission Numéro un.

    Paroles: Pierre Delanoë et Claude Lemesle.

    Musique: Salvatore Cutugno et Pasquale Losito (1975).

     

    Et si tu n'existais pas
    Dis-moi pourquoi j'existerais?
    Pour traîner dans un monde sans toi
    Sans espoir et sans regret
    Et si tu n'existais pas
    J'essayerais d'inventer l'amour
    Comme un peintre qui voit sous ses doigts
    Naître les couleurs du jour
    Et qui n'en revient pas

    Lire la suite...


    votre commentaire