• VADE RETRO SPERMATO, PAROLES D'HOMMES

     Café repaire du vendredi 7 mars 2014

     à partir de 20h30

     Projection / Débat

    VADE RETRO SPERMATO

    de Philippe Lignières (2011, 58 min).

    L’histoire des groupes de paroles et de contraception masculine en France.

    Entrée : prix libre *

    Affiche du film "Vade retro spermato"

     « UN ENFANT SI JE VEUX, QUAND JE VEUX : COMME JE VEUX ? »

    Synopsis : « Dès la fin des années 1970, dans plusieurs villes de France, des hommes réagissent aux questions soulevées par les mobilisations féministes sur le rôle respectif des sexes dans la société, la famille, le couple, et sur l’autonomie des personnes. Ces hommes, âgés de 20 à 35 ans pour la plupart, reprennent à leur compte dans la vie quotidienne la remise en cause des comportements traditionnels hommes/femmes.
    Nombre d’entre eux vivent en couple et cherchent à montrer que les hommes peuvent également jouer un rôle dans la contraception. Constitués en groupes de parole, ils explorent concrètement les pistes d’une contraception masculine. Ce film nous permet de (re)découvrir l’histoire de ces groupes de parole, et d’aborder une question qui mérite d’être à nouveau posée. »

    Site officiel du film : http://vaderetrospermato.wordpress.com/

    Le droit à l'avortement est fragile : nous regardons avec stupeur l'Espagne qui s'apprête à voter la loi réduisant de manière drastique ce droit fondamental. En France, les réactionnaires en profitent pour défiler dans la rue pour dénoncer l'assouplissement de la loi supprimant la notion de "situation de détresse" dans la loi IVG votée de manière provisoire en 1975 puis devenue définitive en 1979. Cette remise en cause du droit à l'avortement à l'échelle européenne est toujours soutenue par la religion catholique. Rappelons-le, toutes les religions ont été créées par les hommes contre les femmes. Nous ne saurons que vous inciter à signer la pétition (en ligne) contre le financement public de "civitas".

    Le café repaire souhaite une nouvelle fois être aux côtés des femmes, trois mois après la projection du film documentaire "la domination masculine", pour soutenir la lutte ici, en France, en Espagne, en Europe, dans le monde, avec en toile de fond, la responsabilité des hommes concernant la contraception.

    "Au-delà de la question de la contraception, les hommes de ces groupes, tous ceux qui ont participé à ce grand mouvement national, ont connu une expérience unique de liberté de paroles par rapport à eux-mêmes, brisant le silence spécifique de leur genre sur la sexualité, contribuant ainsi à changer fondamentalement leur rapport aux femmes et aux autres hommes.

    Le silence est désormais retombé sur ces remises en question, dans une période d’appauvrissement et de nivellement idéologique sans précédent. Le film, au delà du témoignage de ces hommes qui ont participé à une aventure méconnue et hors du commun, fait le point sur l’état actuel d’une contraception masculine qui existe, en fait, et qui est maintenue artificiellement à l’état expérimental, des différentes pistes dans ce domaine dégagées à l’époque aux pratiques actuelles qui fonctionnent, avec des andrologues qui ont suivi l’évolution de ces pratiques depuis trente ans." Atelier Ideal. (http://www.atelierideal.lautre.net/spip.php?article405)

    VADE RETRO SPERMATO, PAROLES D'HOMMES

     

    * Le prix libre est un mode de paiement qui consiste à laisser à l'acheteur le libre choix du montant qu'il va donner pour un produit. Le prix libre est considéré comme une forme de lutte contre le capitalisme.

    Pourquoi pas la gratuité ? Il faut soutenir les réalisateurs qui contribuent à l'enrichissement des luttes et des consciences. Le prix libre impli­que aussi une notion de res­pon­sa­bi­li­sa­tion et d’entraide dans l’échange. 

    Soutenons-les ! Pas de réalisateurs, pas de films !

     

  • Le slip thermique contraceptif pour homme © Julie Pietri - 2014

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • À l’égalité il faut ajouter la liberté

    Bloc-notes       

    ABCD de l’égalité
    À l’égalité il faut ajouter la liberté , par Martine Storti, auteure, présidente de Féminisme et géopolitique

    14 février : Ne pas oublier la liberté

    Chaque génération de féministes en fait hélas l’apprentissage. De la bêtise, de la manipulation, et pour une part plus réduite, de la saloperie. Le débat qui se joue depuis quelques semaines sur la scène médiatico-politique française en est la démonstration. Une fois de plus en effet il faut entendre ce que Simone de Beauvoir a entendu lors de la publication de son livre Le deuxième sexe dans les années 50, ce que d’autres avant elle avaient entendu, au long des décennies antérieures, ce que comme les autres filles du MLF, j’ai entendu dans les années 70 et que l’on entend encore, au grand étonnement des jeunes et dynamiques féministes d’aujourd’hui : qu’il faut s’en tenir à la nature, qu’oser affirmer qu’il y a une part culturelle et donc construite dans ce qui s’appelle le masculin et le féminin annule la différence des sexes, que l’égalité entre les hommes et les femmes fait perdre à ces dernières leur féminité… Autant de répétitions, décennie après décennie, siècle après siècle !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Faire avaler la pilule aux hommes

    Faire avaler la pilule aux hommes

     

    La bonne nouvelle 13/02/2014 

     

    Écouter :

     

     Thomas : Comme la St Valentin est demain, vous nous parlez d'un sujet qui pourrait grandement changer notre sexualité : la pilule masculine.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    FAQ autour de l’IVG et de la nécessaire poursuite de la lutte :
    questions courantes et propositions de réponses

    Gaelle-Marie Zimmermann

    Article mis en ligne le samedi 1er février 2014

     25 janvier 2014

     Ce texte est mis à votre disposition : vous pouvez donc le copier et le republier sur vos propres sites, l’imprimer, le distribuer, en sélectionner des morceaux... Indiquez simplement la source et ne modifiez pas les propos, puisque j’engage mon nom sur le contenu.

    Et bien sûr, les médias en ligne "classiques" et sites commerciaux ne sont pas concernés par cette invitation à la copie : pour eux, application basique de l’exception de courte citation et interdiction de copier intégralement. Mais à part ça, pour les sites persos, c’est en libre-service]

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • IVG : suppression de la notion de détresse

    J'ai avorté en 1993, je me sens méprisée par les anti-IVG aujourd'hui

    Publié le 22-01-2014 par Alice M.
    Femme et mère
     
    L'Assemblée nationale a voté la suppression des termes "situation de détresse" concernant l'IVG dans la loi sur l'égalité hommes-femmes. Dimanche 19 janvier, des opposants à l'avortement étaient descendus dans la rue. Alice M. (qui a tenu à garder l'anonymat) n'a pas compris ces manifestations et témoigne de l'importance de la suppression de la mention de "détresse".

    Édité et parrainé par Mélissa Bounoua

     Des manifestantes pour l'IVG à Paris le 19 janvier 2014 (T.SAMSON/AFP)

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique